Trajets Thématiques

France / Espagne: Des mémoires transfronalières

Le français en héritage

Le français en héritage

j’ai toujours parlé français avec mes enfants. Pour ainsi dire, c’est une langue gratuite, en plus de l’espagnol. J’ai d’abord pensé ça pour mon fils ainé qui a maintenant 30 ans, puis pour mes deux filles, et disons que l’expérience a confirmé qu’on avait bien fait, que c’était un apport culturel très important qu’ils auraient perdu s’ils avaient étés dans une ambiance purement espagnole. J’ai l’occasion de parler tous les jours français ; d’ailleurs, quand on s’est marié, ma femme ne parlait pas un mot de français. C’est justement quand on a décidé de scolariser les enfants au LFM que ma femme a commencé à l’apprendre à l’Alliance française, et aujourd’hui elle lit autant de livres en français qu’en espagnol. Le français, on le parle couramment.

Famille C; Jorge, (le père)

BOÎTE À SOUVENIRS

ENVOYEZ VOS TÉMOIGNAGES